Rotifer In SpacE

Ce projet a pour objectif de comprendre et d’analyser les mécanismes de résistance du rotifère Adineta vaga, un petit animal mesurant moins d’un millimètre de long, dans des conditions extrêmes, comme l’espace. Car le rotifère montre notamment une radiorésistance incomparablement supérieure à celle de l’humain ou de n’importe quel autre animal sur terre.

Rotifer, késaco ?

Un rotifère est un petit animal invertébré mesurant moins d’un millimètre de long, que l’on trouve dans la mousse du jardin ou dans le lichen. Cet être vivant est incroyable. à l’heure actuelle, les chercheurs ont découvert que les populations sont composées uniquement de femelles et qu’elles sont capables de se reproduire sans l’intervention d’un mâle ! Ce n’est pas leur seule caractéristique. Les rotifères survivent en l’absence d’eau, à des températures très froides ou très chaudes, ou encore à de hautes doses de radiation. Afin de mieux comprendre quelles sont leurs limites, le Laboratoire d’Écologie et Génétique Évolutive (LEGE) et le Laboratoire d’Analyse par Réaction Nucléaire (LARN) de l’UNamur, en collaboration avec le Centre d’Étude de l’Énergie Nucléaire (CEN) et l’European Space Agency (ESA), ont créé un projet inédit : envoyer des rotifères dans l’espace pour étudier leur résistance dans des conditions extrêmes!

Kit "Rotifer In SpacE BOX"

Pour en apprendre davantage sur ces micro-organismes et sur le projet spatial, des kits contenant des échantillons de rotifères, un dossier pédagogique complet adapté au niveau de vos élèves et d’autres surprises seront mis en location pour les écoles dans le courant de l'année 2020. Restez en contact via le site du Confluent des Savoirs pour être les premiers à les découvrir !

 

☰ En savoir plus sur le projet RISE