Droits, jeunes et religions.

Venez à la rencontre des sciences avec des chercheur·se·s de l'Université de Namur et d’expert·e·s autour de thématiques citoyennes et d'actualité.

Infos pratiques :

  • Date : Jeudi 9 décembre 2021
  • Horaire : 19h30 à 21h00
  • Adresse : Maison de la Laïcité François Bovesse • Rue Lelièvre 5, Namur 
  • Prix : Gratuit
  • Intervenant·e·s :
    • Anne-Catherine Rasson | doctorante et maître de conférences à la Faculté de Droit de l’Université de Namur
    • Romain Mertens | assistant du cours de droit constitutionnel et chercheur à la Faculté de Droit de l’Université de Namur
    • Anissa Djelassi | doctorante et chercheuse à la Faculté de Droit de l’Université de Namur
    • Géraldine Mathieu | chargée de cours en droit de la famille et en droit de la jeunesse à la Faculté de Droit de l’UNamur, directrice de l'Unité "Droits de l'enfant" du Centre de recherche Vulnérabilités et Sociétés.

Description :

Pour ce nouveau Chill&Sciences du mois de décembre, nous vous invitons à une rencontre auprès de 4 chercheur·e·s membres du Centre Vulnérabilité & Société (V&S) de l'Université de Namur. Ce centre de recherche universitaire s’intéresse, suivant une approche interdisciplinaire, aux rapports entre vulnérabilité(s) et société(s). Le recherches qui y sont menées ont comme objectif d’étudier dans quelle mesure les différents acteurs de la société (en ce compris les institutions publiques qu’elles soient belges, européennes ou internationales) répondent aux besoins des populations qui connaissent ou pourraient connaître la vulnérabilité et/ou la marginalité.

Dans le cadre de cette soirée nos intervenant·e·s aborderont les questions des droits des jeunes mais également leurs droits en matière de liberté de culte.

En effet, un rapport publié par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme en 2018 a reconnu la réalité des difficultés et la discrimination rencontrées par les jeunes qui tentent d'accéder à leurs droits dans de nombreux états. Ce rapport identifie de nombreux domaines où les jeunes éprouvent des difficultés à exercer leurs droits, comme leurs droits à participer à la politique et à la prise de décision publique, à l'accès à des emplois décents, etc.

Le rapport expose également certains des défis que doivent relever les jeunes en situations vulnérables, y compris les jeunes migrants, demandeurs d'asile et réfugiés, ainsi que les jeunes personnes handicapées, mettant en exergue le besoin d'aborder la discrimination multiple contre les jeunes.

Réservation


Partenaires de l'événement :